Le Transformateur d’alimentation torique comparé aux autres technologies

Pour obtenir les niveaux d’énergie électrique adaptés à l’utilisation finale, tout en faisant une séparation entre le secteur et le consommateur, l’emploi de transformateurs linéaires*, travaillant sur la fréquence du secteur, est le moyen classique le plus utilisé. On peut classer les transformateurs principalement en 3 groupes fonction de leur noyau magnétique :

1) Le Transformateur "EI"

Le grand classique des transformateurs, réalisé avec des tôles en forme de E et de I soudé/entrecroisé, en U et I et M.
- Avantages : faible cout facilité de construction délai de livraison court (grace à un grand nombre de références maintenues en nos stocks)

- Inconvénients : poids volume (supérieur aux autres modéles)

2) Le Transformateur Circuit C

- Avantages : Transformateur basé sur des circuits magnétiques roulés puis coupés puis cerclé pour refermer l’entrefer. Ce type de transformateur, supportant aisément des bobinages complexes, trouve sa place dans des applications industrielles d’automates programmables, dans des appareils médicaux, dans l’informatique ou la facilité de mise en place d’écrans électrostatique et la rapidité de dévellopement sont des atouts majeurs.
- Gain : 25 à 30%
- Inconvénients : prix élevés face aux EI, circuits magnétiques sur demande et coupant.

3) Le Transformateur Torique

- Avantages:Le flux magnétique étant très bien guidé, les pertes de fer peuvent être inférieures à 1.1W/Kg. Les noyaux utilisés dans la gamme des transformateurs toriques présentés sont roulés, collés et recuits dans l’unité de production même, à partir de fer silicium à grains orientés de trés haute qualité.
- Gain : 10 à 15% Inconvénients : machines de bobinage peu flexibles et très couteuses.

*Linéaires:tous les circuits magnétiques autres que toriques sont appelés "linéaires".



Contact




Plan du site - Conception : lapilazuli création site internet evreux